FO Constellium Issoire est un syndicat libre et indépendant, qui sait tenir ses engagements, avec une équipe fiable et reconnue de tous, qui oeuvre en permanence dans l'intérêt des salariés.

L'équipe FO défend ses valeurs sur tous les sujets :

"revendiquer, négocier, contracter, faire appliquer"

Cliquez sur l'image pour consulter le dossier

Voir le dossier NAO

Voir le dossier égalité professionnelle

Voir le dossier Travailleurs handicapés

Voir le dossier Intéressement

 
  • NAO

Pour FO, l’augmentation du pouvoir d’achat passe nécessairement par l‘augmentation du salaire de base.

FO a signé, le 03 Janvier 2020, l'accord d'entreprise relatif à l'évolution des salaires pour 2 ans (2020-2021) .

FO a revendiqué une augmentation générale de 35€ + 1,5%. Cette revendication était légitime au vue des efforts consentis par l'ensemble des salariés. Parce que tous ceux qui produisent les richesses de l’entreprise méritent un juste retour.

Mais pour FO, les enjeux au cours de cette négociation ne devaient pas s'arrêter qu'à l'augmentation des salaires, et c'est pourquoi nous avons débattu sur l'ensemble de notre cahier de revendication.

FO a réaffirmé tout au long de la négociation que les résultats de l’entreprise étaient largement suffisants pour permettre une véritable augmentation du pouvoir d'achat pour l'ensemble des salariés.

La négociation s'est conclu sur les propositions suivantes :

  • 1,1% d'augmentation générale au 1er Janvier 2020.

  • indice INSEE connu au 30/11/2020 augmenté de 0,2% et un minimum de 0,5% au 1er Janvier 2021

  • 0,8% de budget augmentations individuelles pour 2020 et 2021

  • Montant minimum attribué pour un changement de coefficient = 50€

  • Prime exceptionnelle de pouvoir d'achat versée en une seule fois en janvier 2020 uniquement de 900€

  • Participation employeur à la mutuelle de 72€ par mois à compter du 1er Janvier 2020

  • L'employeur prendra en charge 50% de l'évolution de la cotisation mutuelle fixée pour 2021

  • Augmentation du panier de nuit à 7,75€ à partir du 1er Janvier 2020

  • Augmentation du panier de nuit à 8€ à partir du 1er Janvier 2021

  • Augmentation des primes médailles du travail de 2% à partir du 1er janvier 2021

  • Versement d'une indemnité kilométrique de 100€, versée chaque année, pour ceux qui effectuent 100 trajets/an (50 pour les WE), avec mise à disposition d'un kit de sécurité vélo.

  • Augmentation du prêt usine à 2000€, avec allongement de la durée de remboursement

  • Ouverture en 2020 d'une négociation sur un Plan d'épargne retraite collectif

FO a signé, le 03 Avril 2020, l'avenant à l'accord salarial pour reporter les augmentations des ingénieurs et cadres au 01 Octobre 2020, au lieu du 01 Avril prévu dans l'accord initial.

FO Constellium HF.PNG
 
  • Egalité Professionnelle

A travail égal... Salaire égal.

FO a signé le 19 Novembre 2018, l'accord sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

La négociation de l'accord a porté sur l'embauche, la formation, la promotion professionnelle, la qualification, la classification, la rémunération effective, les conditions de travail et d'emploi, et en particulier celles des salariés à temps partiel, et enfin, sur l'articulation entre l'activité professionnelle et la vie personnelle et familiale, avec un accent porté sur le droit à la déconnexion.

Tout au long de la négociation, FO a été force de proposition.

L'accord reprend 4 domaines d'actions :

  • La rémunération effective

  • L'embauche

  • La promotion professionnelle

  • L'articulation entre l'activité professionnelle et la vie personnelle et familiale

Ce qu'il faut retenir

Sur la rémunération effective, l'entreprise s'engage à résorber les éventuelles inégalités salariales entre les femmes et les hommes, et à respecter une proportion équivalente d'augmentation individuelle, en nombre et en valeur.

Sur l'embauche, l’objectif est d'embaucher plus de femme, en particulier des opératrices de fabrication, pour arriver au terme de l'accord, en Décembre 2021, à 6% de femmes parmi les ouvriers, 26% dans la catégorie ATAM et 24% dans la catégorie ingénieurs et cadres.

Sur la promotion professionnelle, l'accord contraint l'entreprise à faire progresser les salariés selon leurs compétences et selon les opportunités de la même manière pour les femmes que pour les hommes. De plus, l'entreprise rendra accessible au personnel féminin qualifié les postes à responsabilités.

Sur l'articulation entre l'activité professionnelle et la vie personnelle et familiale, l'accord permet le réajustement de la rémunération des salariés à leur retour de congé parental d'éducation à temps plein, au même titre que pour les salariées à leur retour de congé maternité. Autrement dit, ces salariés bénéficieront des mesures d'augmentation générale et individuelle distribué dans l'année. Autre mesure, la prise en charge par la direction des cotisations retraite pour la partie du temps non travaillé, pour les salariés demandant un passage à temps partiel afin d'élever ses enfants de 0 à 15 ans.

Pour FO, même si ces mesures paraissent évidentes, ce ne fut pas toujours le cas. Pour autant ce sont des avancées, qui, dans le futur ne demandent qu'à être améliorées.

La direction a rempli son obligation légale, en publiant l'index "égalité professionnelle femmes et hommes", sur la base de données économiques et sociales. L'entreprise totalise 86 points sur 100. FO sera vigilant sur les actions qui seront menées pour obtenir la totalités des points sur les 5 indicateurs qui constituent l'index.

 
  • Travailleurs handicapés

Favoriser l’emploi des personnes handicapées.

FO a signé le 15 Mars 2019, l'accord sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

Cet accord se veut volontariste pour lutter contre l'exclusion et la discrimination des salariés en situation de handicap. Il rappelle la volonté de mise en oeuvre d'une politique en faveur de l'emploi, durable, structurée et partagée, ainsi que le principe selon lequel tout poste de l'entreprise est susceptible d'être tenu par une personne en situation de handicap, sous réserve où le poste puisse être adapté au handicap.

Lors de ces négociations, FO a une nouvelle fois été force de proposition. L’accord ne reprend pas toutes nos revendications, mais il se veut quantitatif, qualitatif et surtout volontariste.

L’une des premières mesures, est l’engagement d’augmenter l’embauche des salariés en situation de handicap au-delà des 6% déjà atteints.

Au-delà de l’embauche, une attention particulière sera portée au maintien dans l’emploi, avec la possibilité d’aménagement des postes de travail.

FO a obtenu d’autres mesures spécifiques :

  • Le maintien du salaire à temps plein, pour les salariés en situation de handicap souhaitant passer à 80%, au plus tôt trois ans avant leur départ à la retraite.

 

  • L’accompagnement financier pour le parent d’un enfant handicapé souhaitant un passage à 80%, avec un maintien de salaire et des cotisations retraite à 100%, jusqu’aux 18 ans de l’enfant.

 

  • Un budget spécifique par an pour l’aménagement des postes de travail et des locaux. Une estimation du coût d’accessibilité aux bâtiments principaux sera présentée aux organisations syndicales avant la fin de l’année.

 

FO sera vigilant sur la mise en œuvre de l’accord. Le maintien dans l’emploi et l’embauche des salariés en situation de handicap doit rester une priorité pour l’entreprise qui a largement les moyens d’accueillir dans de bonnes conditions ces salariés, que ce soit en termes d’aménagements, que de formations et de tutorats.

FO Constellium handicap1.PNG
 
  • Intéressement

Pour un juste retour des efforts accomplis.

S’il est vrai que l’Intéressement, n’est pas le meilleur moyen pour garantir le pouvoir d’achat et les régimes de protection sociale (sécurité sociale, assurance chômage, retraite, etc.), il n’en reste pas moins qu’il représente un point désormais incontournable du pouvoir d’achat !!!!

Accord triennal

FO a signé le 10 Avril 2018, l'accord d'intéressement 2018 - 2020.

L'intéressement comprend 2 parties.

La première, dite "intéressement technique", est calculée en fonction d'un nombre de points représentatifs des performances de l'entreprise. Les indicateurs et bornage le composant sont renégociés tous les ans.

La valeur du point pour 2018 a été fixé à 37,74€. Cette valeur est revalorisée tous les ans en application des pourcentages des augmentations générales et individuelles de l'année considérée.

La masse distribuée pour la partie technique est non hiérarchisée. Par conséquent c'est une somme uniforme distribuée à l'ensemble des salariés.

Il n'y a pas d'abattement pour les personnes en arrêt de travail, sauf pour les agents non payés. Pour les salariés à temps partiel, ceux contraints de travailler à temps réduit ou à mi-temps thérapeutique bénéficieront du versement sur la base d'une activité à temps plein.

Un versement trimestriel sous forme d'acompte est effectué.

L'intéressement total est versé pour les salariés ayant exercé une année entière dans l'entreprise ou calculé au prorata du temps de présence aux effectifs.

La deuxième partie, dite "intéressement financier", permet de verser un intéressement en cas d'atteinte du budget financier de l'entreprise.

Cette partie est bornée. La borne mini de déclenchement est l'atteinte du budget moins un millions d'euros ce qui déclenche un versement de 2% de la masse salariale. La borne maximale, qui permet d'atteindre 4% de la masse salariale, correspond à +10% au delà du budget.

L'intéressement financier est hiérarchisé. Autrement dit, il est fonction de la rémunération annuelle brute, hors primes statutaires, avantages en nature, primes exceptionnelles et autres éléments financiers non liés à la présence au travail.

En cas d'absence pour congé maternité, congé paternité, congé d'adoption, d'accident du travail ou de maladie professionnelle, le salaire est reconstitué pour le calcul de la prime.

Le versement de la partie financière est versée généralement à la fin du mois de mars.

L'accord permet au global que potentiellement 12% de la masse salariale soit redistribuée aux salariés. En somme, pour FO un très bon accord.

Accord annuel

A la demande de FO, les négociations ont pu reprendre sur le projet d'accord de l'intéressement technique annuel, et ce malgré la période de confinement.

L'accord annuel pour l'intéressement technique a été signé le 24 Avril 2020. FO a été force de proposition tout au long de la négociation, et a su, malgré un contexte économique tendu lié à la crise sanitaire, trouvé un bon compromis pour que les salariés continuent à percevoir une prime d'intéressement tous les trimestres.

La prime d'intéressement du premier trimestre s'élève à 656€ brut.